mardi 24 septembre 2013

QUATRE AMPLIFICATEURS A LA HAUTEUR DU CASQUE STAX SR009…

Lors du weekend des 7 et 8 septembre 2013, a eu lieu, dans la région Lyonnaise, un grand test comparatif de quatre amplificateurs très haut de gamme pour alimenter le casque Stax SR 009.
                                                                                   

Étaient présents, mes amis :
Eric                (Eric 65 sur le forum Homecinéma-fr.com)
Frédéric        (superfred 21 sur le forum Homecinéma-fr.com)
Karim            (Karim 69 sur le forum Homecinéma-fr.com)
Et moi-même.

L’objectif de ce weekend, était de faire une comparaison la plus objective possible de 4 « gros » amplificateurs afin d’optimiser l’écoute proposée par l’excellentissime casque Stax SR009.
Nous avons pour ça, décidé de tester et de comparer les amplificateurs à notre disposition en aveugle.
Oui, comme nous le savons tous plus ou moins, notre subjectivité semble en premier lieu, être activée par le sens de la vision :

"Cet ampli que je vois est magnifique, il est le plus cher et c’est celui qui détient la meilleure réputation…."

Il est presque certain dans le cas d’une écoute subjective d’un tel amplificateur, que nous le trouverons avant même de l’avoir écouté (!!!) extrêmement musical !

C’est pour éviter ce biais induit à notre insu  et dans notre jugement, que nous avons donc décidé que deux manipulateurs effectueraient tous les branchements nécessaires,  afin que deux testeurs puissent écouter chacun de ces 4 amplificateurs sans jamais savoir lequel était en service.
De manière à ne pas générer des erreurs de perception, éventuellement dues à d’infimes différences de niveau sonore entre les amplificateurs, nous avons choisi le volume qui nous convenait sur un amplificateur au hasard, puis nous avons mesuré au voltmètre et sur un signal sinusoïdal à 1000Hz, sa tension de sortie au niveau de la prise casque, en façade.
Puis nous avons réglé le potentiomètre de volume des trois autres amplificateurs afin de retrouver au dixième de volt près, la même tension de sortie (en volt).
Un dixième de volt près se traduit à l’écoute par des fractions de l’ordre du centième de décibel, donc autant dire des écarts non audibles à nos petites oreilles humaines….

Les testeurs tournaient le dos à l’ensemble des appareils constituant le système au complet.

Voici la liste des matériels utilisés :

LES CASQUES :

-  3 casques Stax SR009


LES AMPLIFICATEURS :

- Stax SRM 727 II
- Stax SRM 007 Tii


- Audiovalve RKV + boîtier Woo Audio Wee


- Eddie Current Electra



LA SOURCE :

- DAC PS Audio Perfectwave + carte réseau bridge, lisant directement un NAS et commandé par une tablette Android.


TRAITEMENT SECTEUR :

- Régénérateur de courant PS Audio Power Plant P3 et câbles secteur PS Audio AC12




Câbles de modulation :
Actinote RCA et M.I.T Shotgun PRO S1 XLR

Voici le protocole d’écoute en détail, tel que je l’ai publié le 15 août 2013 sur le forum HCFR :



Lors d'une écoute en aveugle, il est surprenant de constater à quel point il est parfois difficile de s'y "retrouver" !
Privés de notre sens visuel (pour ce qui concerne la vision des amplificateurs écoutés) nous ne sommes plus influencés par notre subjectivité, mais confrontés à la musique sans le biais d'un jugement éventuellement erroné.
Alors, curieusement,  les différences entre appareils testés s'estompent et les difficultés pour les différencier commencent à apparaître !




Il ressort finalement de ces tests en aveugle qu'il a été difficile pour Frédéric et moi de réellement différencier 3 amplificateurs :
L'Audiovalve RKV + le boitier Wee, le Stax SRM 727 et l'Electra de Eddie Current...
Le pauvre amplificateur Stax SRM007 c'est fait, quand à lui, complètement distancer par les trois autres, mais ceci reste pour moi un mystère, car le samedi soir, nous étions tous d'accord pour le trouver magnifique associé au casque Stax SR009...
J'avais même préféré, lors d'une écoute d'essai en aveugle, le SRM007 à l'ensemble RKV + wee....

Je me permets de préciser, que pour bien comprendre ce qui va suivre, il est important de prendre connaissance du protocole accessible par le lien surligné en jaune et inséré plus haut à cet effet.

Les fractions dans les colones "RKV/Wee" sont le résultat d'une pondération sur les chiffres appliquée avec un facteur de 3, le RKV /Wee, en tant qu'amplificateur de référence, fût alors présenté aux testeurs 3 fois plus souvent que les autres amplificateurs.

Voici plusieurs graphiques synthétisant le plus précisément possible les résultats objectifs obtenus lors de ces 4 heures de test en aveugle :

                                                                    Par titres musicaux

















Par critères
  A noter le chiffre élevé des "non choix" !
  Celui-ci reflète bien les difficultés rencontrées par les testeurs pour se prononcer...

                                                      
         Tous titres musicaux confondus


                  Voici à présent mes choix personnels concernant le couple RKV / Wee opposé au 727 :

Pour Apothéoses de François Couperin (voix d'homme parlée et orchestre baroque)
J'ai mis :
RKV : 2
727 : 2
Sans choix : 2

Pour la chanson Nantes de Barbara (voix de femme chantée / parlée)
J'ai mis :
RKV : 2
727 : 3
Sans choix :1

Pour la plage 3 du disque Jazz at the Pawnshop (Ambiance live de cabaret, jazz)
J'ai mis :
RKV : 5
727 : 1
Sans choix : 0

Pour la 4ème plage du disque de Melody Gardot : The absence (Pop / Jazz)
J'ai mis :
RKV : 1
727 : 2
Sans choix : 3

Pour la Symphonie Espagnole de Edouard Lalo (Orchestre Symphonique et violon)
J'ai mis :
RKV : 1
727 : 2
Sans choix : 3

Ce qui donne, tous titres confondus :
RKV : 11
727 : 10
Sans choix : 9

Une chose très importante à mes yeux : A la fin du test, lorsque Eric à demandé si nous avions identifié l'amplificateur de référence (qui était le RKV) j'ai répondu, oui : le 727...
Ce qui veut dire, d'une part que je n'avais identifié ni l'un ni l'autre, ni même l'Electra ou mon 007, mais qu'en plus, je les avais confondu...

Je confluerai en écrivant que si les différences d'écoute entre amplificateurs existent bien,  à un certain niveau de qualité, elles se manifestent d'avantage par des propositions sonores aux couleurs nuancées et variées, plutôt que par un réel écart de musicalité.
Nous ne pouvons pas dire, à l'issue de ces tests et au vue des résultats, qu'un amplificateur est meilleur que les autres.

A méditer donc !

Que ces tests et leurs résultats aident à pondérer les discours dithyrambiques bien souvent  entendus et lourds de subjectivité !

Puissions nous continuer à nous délecter de nos casques Stax SR 009 encore longtemps et avoir la chance d'optimiser ce merveilleux casque avec un des quatre amplificateurs testés...

Un grand merci à Eric pour sa gentillesse et son hospitalité.
Un grand merci à Frédéric pour avoir fait le trajet en train, avec son Electra, son Dac Totaldac D1 dual et leurs alimentations séparées !
Un grand merci à Karim pour son aide et sa gentillesse. Une belle rencontre à mettre à l'actif de mon enrichissement personnel.

Pierre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de bien vouloir laisser votre commentaire ici.