samedi 11 juin 2016

Le Viva Egoista 845 est-il un amplificateur qui se mérite, ou bien suffit-il d'avoir l'argent nécessaire pour l'acheter et l'apprécier pleinement ?


Voici ce que personnellement, j'en pense :
Les sens s’éduquent, oui. On ne devient pas sommelier spontanément. Le « nez » du parfumeur n’atteint pas sonextrême niveau d’acuité du jour au lendemain. De même, nos oreilles doivent être éduquées pour apprendre à discerner les différentes couleurs tonales d’un violon, la richesse harmonique et la délicatesse d’un clavecin, la résolution, les contrastes etc…

Faire écouter un Egoista 845 avec un très bon casque à Monsieur X qui n’aurait jamais écouté au casque, se traduirait par une expérience « sans valeur » pour l’auditeur. Il trouvera certainement ça très beau, mais encore faut t‘il pour ça qu’on ne lui passe pas une musique qu’il déteste. Parce que son manque d’expérience le fera se polariser sur la musique et non sur le « son » du système. Dérive vers laquelle n’ira pas un auditeur confirmé.
En supposant que cette expérience soit très plaisante pour lui, Monsieur X ne saura pas pourquoi.
Juste il conviendra que c’est, dans le meilleur des cas « magnifique ». Mais il ne saura pas pourquoi c’est plus « magnifique » que s’il avait écouté la même musique sur système 10 fois moins cher. D’où, je le pense, une appréciation de sa part « à la louche » puisque sur une échelle de valeur à un seul barreau
 
Cet auditeur « débutant », Monsieur X, n’aura aucune faculté à « fouiller » le son pour tenter d’y trouver toutes les subtilités, les nuances, les délicatesses mais également la « force » que peut offrir un matériel hors normes.
 

Un musicien, dira peut-être « c’est vraiment très proche de ce que j’entends quand je joue. Oui, c’est un beau timbre de violon ça »
Mais lui non plus, ne saura pas dans quelles proportions un autre système ne lui proposerait  qu’une partie de la beauté du timbre de ce violon

En revanche, l’auditeur qui serait passé, avec le temps, par toutes les étapes des longues écoutes quotidiennes, sur des systèmes « upgradés » progressivement, aura appris où il faut chercher. Il se sera lui-même éduqué à percevoir ce qu’un changement de casque peut apporter, mais plus subtilement, ce qu’un meilleur ampli lui offre et encore plus finement, ce qu’un bon câble lui donne en plus.

Cet auditeur, lorsqu’il sera à côté de notre Monsieur X et que tous les deux écouteront les mêmes musiques, avec les mêmes casques branchés sur un ampli au top du top, sera en mesure, de part l’expérience qu’il aura acquise, de bien mieux « gouter » le son que cet ampli apporte au système. Monsieur X, une fois encore et dans le meilleur des cas, trouvera peut-être cette expérience « magnifique », ce qui est déjà beaucoup. Mais Monsieur X, contrairement à notre auditeur confirmé, n’est pas passé par le long chemin de l’expérience auditive.
 
Comment serait-il en mesure d’apprécier la réelle saveur de l’expérience qui lui est donnée de vivre ?




Il me semble que refuser ceci, reviendrait à penser de manière totalement illusoire, que préalablement à son enseignement, le disciple pourrait en savoir autant que le maitre…



Les tous meilleurs ensembles nous offrent la musique au plus près de la manière dont on peut l’entendre en live. Un ampli comme l’Egoista 845 offre un tel raffinement associé à une telle force, qu’il n’est pas possible d’apprécier la synergie de ces deux caractéristiques si l’on n’a pas préalablement éduqué son oreille à les percevoir.

Attention, je ne dis pas « entendre » ! Je dis bien « apprécier ».
A peu près n’importe qui entendrait les différences entre cet ampli Y de gamme inférieure et le 845.
Mais combien sont « équipés » pour les apprécier ces différences ?
Je peux personnellement goûter le bouquet de ce vin A et le préférer à la saveur de cet autre vin B
Mais il est certain, que seul un grand connaisseur aura le recul nécessaire, ayant éduqué ses équipements gustatif et olfactif,  pour vraiment apprécier à sa valeur juste le vin A.
 

Si demain et heureusement, ça ne m’est pas encore arrivé, Monsieur X, parce qu’il aura l’argent et qu’il aura aimé l’écoute du 845 me le commande, je lui vendrai.
Mais au fond de moi, je ne pourrai pas m’empêcher de penser :
 
...Ah…quel dommage, il y a tant de personnes qui l’apprécieraient bien plus cet ampli mais qui eux, n’ont pas les moyens de se le payer...
L’argent ne donne pas l’expérience. Mais l’expérience peut aider à faire bon usage de l’argent.

Modestes pensées d'un dimanche pluvieux... :D
 

Pierre

Voici un lien vers l'origine de cette très intéressante réflexion commune.

                                                                                        









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de bien vouloir laisser votre commentaire ici.